Qu’est-ce qu’une thérapie de soutien ? 

Elle s’apparente à une thérapie comportementale et cognitive (TCC), c’est-à-dire, celle qui prend en compte deux dimensions d’un trouble donné :
- l’aspect comportemental : quels sont les comportements qui renforcent ce trouble ?

- l’aspect cognitif : les pensées, le discours interne qui l’alimentent.

En TCC, nous partons du principe qu’un problème psychologique est souvent renforcé par ces deux dimensions. L’objectif de la thérapie va être de modifier à la fois les comportements et les pensées pour « briser » le conditionnement qui sous-tend le trouble et ainsi en affaiblir les effets. Une TCC est par conséquent une thérapie qui se situe dans l’ici et maintenant.


Contrairement aux idées reçues, l’histoire personnelle du sujet est prise en compte car elle permet d’appréhender la genèse du symptôme. Cependant, il ne s’agit pas d’élaborer sur sa vie passée mais plutôt de voir ensemble ce qui peut être fait aujourd’hui, au regard de tous ces éléments, pour prendre en charge ce problème.

La relation patient-thérapeute en TTC

C’est une relation de type collaboratif. Le patient et le thérapeute forment un binôme qui travaille à la résolution du problème du patient.

Le thérapeute met au service du patient ses connaissances et son expérience tandis que le patient s’engage à faire, en dehors des séances, les exercices que lui prescrit le thérapeute.
La motivation du patient est très importante car les résultats de la thérapie dépendent de son implication dans ces exercices.

Il est souvent difficile pour le patient d’accomplir ces tâches qui peuvent être angoissantes ou contraignantes. C’est pourquoi la relation patient-thérapeute est centrale en TCC (comme dans toute psychothérapie) et repose sur la confiance et la bienveillance.

 

Combien de temps dure une TTC ?

On entend parfois qu’il suffit d’une dizaine de séances pour traiter tel ou tel trouble.
En réalité cela dépend du sujet, de la sévérité du trouble, de la relation thérapeutique, de l’ensemble des facteurs qui peuvent accélérer ou ralentir le processus de soin.
La bonne durée est surtout celle qui convient au patient.

 

À qui s’adresse la TTC ?

La TCC n’est pas indiquée dans tous les troubles psychologiques.
Certaines personnes ne souhaitent pas s’engager dans ce type de traitement et préfèrent une psychothérapie plus classique, davantage centrée sur l’élaboration et qui ne requiert pas de tâches en dehors des séances.

Thérapie de soutien

Catherine ANTON

58 rue Louis Faure

59000 Lille

antoncatherine@yahoo.fr

06 63 18 10 72

Accessibilité 

Métro : Gambetta (ligne 1)

Bus : Gambetta (ligne 10)

Stationnement libre : rue Littré

Parking public : 26 rue Manuel

Du lundi au vendredi

de 10h à 20h​

© 2019 by Catherine Anton